Nous connaissons tous les contes de fée . Ces histoires merveilleuses emplies de sorcières, de magie et de personnages mystérieux à souhait. Depuis quelques temps, ces récits que les parents racontent à leurs enfants lors du couché, sont quelque peu tombées  en désuétude. Beaucoup de polémiques ont vu le jour sur l’impact que peut avoir la narration de ces histoires aux enfants. Personnellement, je considère que tant qu’on lit les contes originels et pas les versions Disney ( que j’adore quand même 😍! ) il semble qu’il n’y ait que du bon à en retirer. Bref, revenons à ce qui me concerne , je laisse le développement psychologique de l’enfant aux personnes dont c’est le travail.

Le mien, est de vous parler du développement magique! 😉

À mon sens, il n’y a rien de mieux que les contes de fées pour aider l’enfant a entretenir la magie. En effet, l’âme qui vient de s’incarner n’a pas encore acquis cette limitation qui permet de vivre dans notre espace vibratoire et que nous appelons principe de réalité. L’enfant intérieur source de toute magie va se nourrir de l’imaginaire. Nous pouvons donc le stimuler à travers la lecture des contes. Ils sont un merveilleux mélange de rigueur , de croyances et de rêves. Le cocktail parfait pour un développement sain de notre enfant intérieur.

Ce qui est encore plus incroyable, c’est que même en étant adulte , cette ressource du conte marche toujours ! L’égrégore de chaque conte est tellement forte que nous pouvons encore nous relier à elle! À travers les histoires que nous lisons et relisons, nous bénéficions de leur énergie.

Attention chers lecteurs, ces histoires ne sont pas seulement porteuse de rêves et de magie! Chacune d’elle est une voie initiaque à part entière. Des enseignements alchimiques et ésotériques sont codés entre leurs lignes. À l’œil qui a appris à voir, les lettres de ces histoires sont les petits cailloux qui vous permettront de trouver votre chemin à travers la forêt du monde.

En ce qui concerne le présent, je vous parle de ces textes aujourd’hui car ce matin, Mon recueil des contes de Grimm s’est manifesté au milieu de ma bibliothèque. Ce sont mes contes préfères (à tel point que mon chat porte le même nom 😂) et je retourne régulièrement vers eux lorsque j’ai besoin de retravailler mon imaginaire. Je n’hésite pas à y revenir lorsque l’adulte qui est en moi essai de prendre le dessus sur l’enfant.

Deux contes que je recommande:

L’enfant de la Bonne Vierge

On retrouve une très grosse influence chretienne mais qui a simplement servi à protéger les enseignements mystiques à une époque où il n’était pas bien vu d’écrire sur certains sujets.

Le Serpent Blanc:

il est une grande source de réflexion et d’inspiration dans mon quotidien. Déjà parce que le serpent blanc est un esprit gardien avec lequel j’adore travailler (quand il est disposé car il a un caractère bien trempé 😁) . De plus, il nous apprend à être tenace quelques soit les limitations que notre ego puisse nous imposer.

Beaucoup des personnes qui ont fait un soin avec moi, pourront raconter comment je les ai surpris en attaquant la lecture d’un passage d’un conte. J’adore répondre aux questions que l’on se pose en suivant mon intuition , qui me guide vers la lecture du conte qu’il faut au moment où il faut.

Chers lecteurs, je vous invite donc à ressortir vos classiques. Retrouvez la magie (véritable) qui se cache derrière les histoires de votre enfance.

N’hésitez pas à noter ce texte ou à commenter et échanger sur le blog . Car c’est toujours un bonheur d’avoir vos retours sur ces travaux de partage et d’écriture.

Comme toujours, n’oubliez pas que le plagia et la copie ne sont pas autorisés.

En tous cas je vous souhaite un merveilleux début de semaine à tous! 🍀

Puisse la vie vous offrir toutes ses bénédictions , 🌹

Magicalement

Thibault